Category Archives: Groupes et sectes vampiriques

Petit aperçu des “groupes” (gangs, clubs, associations, etc.) ayant pour thème le vampirisme. On les appelle souvent Vampyres.

Avertissement
Cette page est bourré de croyances et d’affirmations qui ne sont pas destinés à un public influençable. Si vous cherchez des réponses à vos problèmes, passez votre chemin, vous n’en trouverez surement pas ici. Pensez par vous-même !

Si vous êtes un proche d’une pauvre âme réduite en chair à patée par un grospuscule dangereux, n’hésitez pas à aller consulter le site de l’UNADFI (Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’Individu) spécialisée dans l’information sur les sectes, la prévention et l’aide aux victimes.

Satanisme et Vampyrisme

satanisme vampyrisme
Paul Ariès est un anti libéral qui aime les territoires sociaux troubles et obscurs peuplés de conspirations mondiales et de sectes lobotomisatrices. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages très axés sur les méfaits de la mondialisation, de la publicité, du libéralisme excessif et des sectes. Il a également reçu le prix littéraire de l’Académie nationale de cuisine et enseigne l’histoire, la socio de l’alimentation à Lyon. En bref, rapidement comme ça, il a tout pour me plaire ce gars là.
Et en plus il nous écrit un livre sur le satanisme et le vampirisme. Alors quoi, je cours, je vole, je dévore… Hélas, il s’avère que mes intuitions guidées par les 4ème de couv accrocheuse (faudrait vraiment que j’arrête de les lire) sont souvent fausses.

Sur la forme

Le style de ce livre est malhabile. Paul Ariès peut mélanger dans un même paragraphe un témoignage et une citation officielle d’une secte, un point de vue personnel et une certitude non argumentée, ou encore un copier/coller d’un passage récupéré sur internet.
Bref, un style qui augmente le sensationnel et l’impact des mots tout en réduisant leur lisibilité et surtout leur sens.

Ce style réduit grandement la crédibilité du propos. On a l’impression que l’auteur essaie d’impressionner son public, alors que le propos du livre est plus d’informer le public.
De plus de nombreuses coquilles augmentent l’impression de publication à la va-vite (sans relecture), rajoutant une notion de pas sérieux à un livre pas vraiment structuré.

Au final, la lecture de ce livre laisse une impression désagréable de pas sérieux. Le comble quand on attaque un sujet tel que celui-ci.
Le contenu, on le verra est un peu à l’image du contenant…

Sur le fond

On ne peut nier que Paul Ariès en connaît un bout sur la question du satanisme. Il reprend ses thèses exposés dans son précédent ouvrage sur le sujet (“Le retour du Diable“), en les agrémentant de témoignages et de chiffres réactualisés. Outre la base de connaissances très solide sur le satanisme, ce livre développe et prouve l’association des idées de l’extrême droite avec celles des satanistes.

Associations d’idées qui iront jusqu’à retrouver les mêmes personnes défendant le diable et défendant le suprématisme blanc ou encore des idées de race pure et “noble”.

Certes, ça va encore choquer les derniers lecteurs satanistes de Morsure.net (il n’en reste plus je pense), mais il est évident que les “théories” satanistes ont un arrière goût d’extrême droite. Et que ceux qui ne l’ont pas vu sont soit aveugle, soit des fans de Marylin Manson (qui n’est absolument pas représentatif de l’église de Satan).

Je tiens à avouer tout de suite que je suis complètement d’accord avec Paul Ariès sur ce point : la majorité des sectes satanistes véhiculent une idéologie d’extrême droite. Ok, ça c’est le constat de base. Tant pis pour ceux qui ne veulent (ou ne peuvent) pas voir ça.

Là-dessus, Paul Ariès n’a pas tort, donc. Seulement, il explique ceci d’une façon tellement mal structurée qu’à la fin il arrive à nous faire douter de ses arguments.

L’argumentaire de Paul Ariès :

1/Les satanistes sont tous de l’extrême droite.
2/ L’extrême droite c’est des nazis.
3/ Donc les satanistes sont des nazis…

Logique basique et douteuse qui s’appuie sur la vérité de la première proposition. Hors, manque de bol, celle-ci est fausse. En effet, tous les satanistes ne sont pas d’extrême droite (pour les autres propositions je ne sais pas, je ne fréquente pas les cons).

Je vais vous proposer un autre argumentaire. Basé sur une logique implacable (la mienne) mais qui a l’avantage d’être moins basique :

Mon étude personnelle sur le satanisme (simplifié pour les gens simples qui m’écrivent des mails d’insultes simples) !

Les jeunes qui n’ont rien d’autre à foutre que d’essayer de se faire passer pour des satanistes feraient mieux de lire des livres (et pas toujours les mêmes en boucle) et d’essayer de changer pour de vrai le monde en un endroit ou tout le monde peut vivre ensemble.
Ce qui n’est évidement pas l’argument de la secte satanique qui dira en substance : “construis toi un monde rien que pour toi“. Mais qui peut croire en ça ? Imaginez, si chaque personne construit un monde rien que pour lui, ces personnes vont s’entrechoquer, se heurter, dévorer l’espace des autres. C’est donc impossible.

Mais pas impossible pour les satanistes qui ajoutent : tu crée un monde qui te ressemble et tu forces “les faibles” à vivre dedans. Il n’y aura que “les forts” qui profiteront de ce monde. Et forcément, les forts, ça sera les satanistes.
Nous revenons alors au bon vieux système des seigneurs et des serfs. Le seigneur dirige et le serf bosse. Et forcément, comme dans toute idéologie pour décérébrés (satanistes, militants de l’UMP, etc.), les seigneurs seront forcément ceux qui font partie de la bande avant les autres.

Et y’a des pauvres gens pour croire ça. Pour croire que EUX feront parti des élus alors que les autres se traîneront dans la boue pour les servir. En bref, des abrutis pour préférer basculer la civilisation dans un moyen âge stagnant quand dans une société évoluée tournée vers l’avenir. Bref des gens qui ne pensent qu’à eux… Ce sont eux que l’on appelle « satanistes ».

Mais ces gens, qui sont-ils ?

Je ne parle pas des adeptes de base, souvent des personnes sans repères qui cherchent une raison (ou une façon) de vivre. Je ne parle pas non plus des véritables gourous (les vrais seigneurs) qui contrôlent les mouvements. Ceux là ont trouvé une façon plutôt originale de vivre leurs fantasmes et de gagner du pognon. Grand bien leur fasse.

Non, je parle des petits chefs. Ceux qui rêvent de devenir seigneur pour contrôler des gens, assouvir leurs pulsions dominatrices et enfin, enfin pourvoir niquer des nanas. C’est ceux-là qu’il faut haïr. Parce que ceux-là vivent la plupart du temps aux crochets de la société qui les supporte. La plupart sont fonctionnaires ou pseudo handicapés sociaux n’étant pas obligés de gagner leur vie pour vivre bien (à coup de subventions sociales). Bref, des gens qui vivent grâce à vos impôts et pas leur travail.

Il faut les haïr, parce que eux, qui ne vivent pourtant que grâce au haut degré de civilisation de notre société, veulent la massacrer pour flatter leur ego (ou tirer un coup). Des sortes de poux ou de puces. Voyez, un poux ça bouffe son hôte, ça gratte et ça produit rien à part d’autres poux. Le « sataniste petit chef » c’est la même chose. Ca bouffe la société, ça gratte, et ça produit rien à part d’autres satanistes.

Alors, si vous voyez un pou-sataniste-petit chef, soyez sympa, écrasez le (vous paierez moins d’impôts).

Bon, revenons à Paul Ariès

Pas facile d’être un chercheur dans un domaine que l’on ne connaît pas (ou peu).

Il existe 3 façons d’enquêter sur un sujet comme le satanisme ou le vampirisme :

1/ La façons tf1/m6
Faites une recherche sur Google pour avoir quelques sites à montrer (c’est important les images). Recrutez quelques cinglés qui veulent faire parler d’eux, quelques rituels et pratiques sérieuses tirées hors de leur contexte. Rajoutez beaucoup de musique d’ambiance (tirée de films fantastique ou d’Harry Potter), une voix off grave et sérieuse susurrant des commentaires pleins de sous-entendus.

Résultat : 97% des cons sont devant leur tv et hurlent contre les abominations des jeunes goth d’aujourd’hui. Bravo, vous avez gagné plein d’audience et de pognon !

2/ La façon journaliste gonzo à la Laurent Courau (Vampyres).
Développez vos contacts dans le milieu. Vos contacts doivent être un minimum sérieux. Rencontrez les, interviewez les. Potassez bien le sujet avant de les rencontrer. Vos interviewés ne sont pas n’importe qui. Ecrivez un livre à la première personne racontant vos pérégrinations chez les vampyres.

Résultat : on vous reprochera soit de ne pas être allé assez loin dans les explications soit d’avoir fait l’apologie du vampyrisme.

3/ La façon chercheur sensationnaliste à la Paul Ariès.
Mélangez une bonne base de connaissance sur les sectes et les mouvements sataniques avec des témoignages (si possibles sensationnels) glanés ça et là. Ajoutez à ça une recherche rapide sur internet, quelques rumeurs, et des descriptions sordides, une couverture très esthétique et un titre racoleur et hop, voilà votre livre.

Résultat :

Un livre trop complexe pour les ménagères de 50 ans et pas crédible pour des jeunes déjà engagés dans le satanisme, ce livre n’aura qu’un seul mérite : exister afin de donner un début de réflexion aux paumés qui se réclame de LaVey.

Mais si vous voulez vraiment vous débarrasser de ces bêtises religieuses ou pseudo-religieuses, je vous conseillerai plutôt Michel Onfray et son Traité d’athéologie qui en quelques phrases va casser les satanistes et autres vampyres qui se réclament de Nietzsche en leur montrant ce qu’est une personne vraiment réfléchie (libre).
Et vu que je suis un vampire sympa, je vous les livre ci-dessous :

«Etre nietzschéen – ce qui ne veut pas dire être Nietzsche comme le croient les imbéciles…- exclut de reprendre à son compte les thèses majeures du philosophe au serpent : le ressentiment, l’éternel retour, le surhomme, la volonté de puissance, ….
Nul besoin – quel intérêt ? – de se prendre pour lui , de se croire Nietzsche, et de devoir endosser, puis assumer toute sa pensée. Seuls les esprits courts imaginent cela…
Etre nietzschéen suppose penser à partir de lui, là même où le chantier philosophique a été transfiguré par son passage. Il appelait à des disciples infidèles qui, par leur seule trahison, prouveraient leur fidélité, il voulait des gens qui lui obéissent en se suivant eux seuls et personne d’autre, pas même lui.
Surtout pas lui. »

Michel OnfrayTraité d’athéologie

Pour tout savoir sur les fangsmiths

Rob nous fait une démonstration de la fabrication de crocs vampiriques. Et Don nous explique la genèse de son produit.

Ces interviews ont eu lieu durant le festival [Transworld 2007->http://www.hauntshow.com/]. Dommage qu’on ai pas ça près de chez nous. Ca a l’air plutôt sympa comme festival.

A noter que Rob vient de terminer un film de vampires chinois qui recherche des sponsors : [God of Vampires->http://godofvampires.com/]

[->http://www.freewebs.com/darkspidersweb]Ces Interviews ont été réalisées par la délicieuse et très sympa Dark Spider (l’araignée noire), la reine des films indépendants. Elle testera elle-même le processus de fabrication des fangs.

Vous pouvez la retrouver sur :
[www.freewebs.com/darkspidersweb->http://www.freewebs.com/darkspidersweb]

Vampyres

vampyres laurent courau

Laurent Courau (2006) – Collection Pop CulturesEditions Flammarion

Vampyres, un livre de Laurent Courau, illustré par de splendides photos de Lukas Zpira est une enquête sur les groupes de vrais vampires qui hantent New York, mais aussi la Hollande, et la France.

Vous y trouverez une interview exclusive de Marcos Drake, de Father Sebastian, de Jean Paul Bourre et bien d’autres.

Une interview de Laurent Courau, dés que j’ai le temps, il la mérite.

Temple of the vampire 2

Rebondissement sur l’article “Temple of the Vampire“.

temple 2 ans après la publication de l’article ci-dessous, j’ai reçu un mail du Temple des vampires me demandant de supprimer complétement les références copyrightées à leur “organisme”.

Mail N°1

Trés poli, trés distingué ce mail… (sauf évidement la formule de politesse fasciste de base “Merci de votre coopération“)

To: cyroulchezmorsure.net
Subject: Copyright Infringement Notification
Date: Mon, 14 Jan 2002

Bonjour,
Your extensive quotes from our 1989 registered copyrighted material “The Vampire Bible” is posted at [http://www.morsure.net/les-vrais-vampires/groupes-sectes-vampiriques/temple-of-the-vampire/->245]
Would you please remove our copyrighted material from you website?

Thank you for your cooperation.
Respectfully,
Lucas Martel
Temple of the Vampire

Ptet que j’aurais du obéir plus vite… En effet, rechignant à abîmer mon joli article pondu avec tellement de passion, j’ai quelque peu oublié de répondre à leur requête. Point n’aurais-je du…

Ils m’ont réenvoyé un second mail (4 jours après… rapides les salauds). Nettement plus injonctif celui-ci.

Mail N°2

To: cyroulchezmorsure.net
Subject: Copyright Infringement Notification
Date: Fri, 18 Jan 2002

Greetings,

I do not see a need to contact your attorney.
We would prefer to NOT have to contact your ISP however.
You need only delete our registered copyright material and our trademarked logo (which is displayed on our reg membership card on your site).
Or do you wish us to simply take this to your ISP?

Sincerely,
Lucas Martel
Temple of the Vampire

Je me suis donc vu donc dans l’obligation d’enlever leur logo (la tete de mort arrangée façon nazi) et le copyright TOV mis au dessus de leur crédo…
J’en suis désolé, j’aurais aimé continuer à me foutre de leur gueule. Mais il est vrai qu’on se fout pas de la gueule d’une secte comme ça.

A la prochaine, pour la suite de la terrible saga du temple des vampires.
Vous connaissez de bons avocats ?

Nota Bene Janvier 2004

J’ai décidé de remettre leurs logos sur mon site. Et puis je vais même le griffonner leur logo (je m’en fous, je le paye mon provider, c’est légal).  Et voilà la carte de membre de la secte. J’ai le droit de la mettre sur mon site, je l’ai acheté, na !

L’ordre de Nekhbet

Avant tout, renseignez vous un peu sur les les différentes catégories de vampires, sinon vous n’allez rien comprendre.

J’aimerais vous présenter l’Ordre de Nekhbet. Un de ces groupes étranges qui pullulent un peu partout dans le monde (ils se font discrets en france). Je ne pense que ça soit une secte, mais je vous laisse en juger. Je pense qu’il faut s’en méfier tout de même, leur origine Argentine ne leur offrant pas une crédibilité des plus sérieuse et évidement, même à l’interieur d’un groupe de passionné vampires peuvent se glisser des sans-scrupules avides de frics .

Les articles suivants sont des traductions des statuts de l’ordre. Je vous les ai traduits pour vous faire une idée, mais en aucun cas pour vous donner envie de participer. Qu’on se le dise.
Je vous ai aussi traduit la page sur les règles d’or de l’ordre : le voile noir (the black veil).

Continue reading L’ordre de Nekhbet

Les vampires sexuels

La description la plus commune d’un vampire sexuel est qu’il s’agit d’une personne qui se nourrit d’énergie sexuelle. Les vampires sexuels sont des vampires psy.

Définition officielle d‘un vampire sexuel

vampires sexuelsUn vampire sexuel qui se réveille commence à noter que bien qu’ils fassent bien l’amour, quelque chose est absent, et là est ce sentiment dérangeant de vide et de faim. La faim grandit à chaque fois qu’ils font l’amour mais ne trouvent pas la manière de soulager cette faim. Ils se rendent alors compte que leur amant occasionel peut soulager leur faim en leur donnant leur énergie.

Il y a beaucoup de techniques, par exemple l’alimentation directement par sa bouche, ce n’est pas simplement un baiser ordinaire, ça implique l’absortion d’énergie et la sensation de vous remplir. Il n’y a aucun besoin de pénétration. L’énergie est absorbée d’autres manières. C’est principalement la théorie antique du Tantrisme.

Qu’est-ce que cette “énergie de l’amour” ?

L’énergie de l’amour est la même que l’énergie vitale. C’est l’énergie qui est dans toutes les choses vivantes. Elle est active, essentielle, et créatrice. Elle est connue sous beaucoup de noms comme : prana, ki, kundalini, shakti, orgone, aura.

Libérer l’énergie sexuelle bloquée peut contribuer à la santé personnelle, et au bien-être.

La réalisation du potentiel de l’énergie vitale signifie rentrer en contact avec votre corps, ressentir vos sentiments, et respirer le souffle de la vie. Elle signifie s’aimer et se donner le cadeau de la joie et du plaisir.

La morsure de Cyroul (mon avis)

Encore un joyeux mélange de New Age, magie et Tantrisme qui permet à quelques mâles (et femelles) en mal d’affection de pouvoir niquer de jeunes gens influençables en toute impunité.

Il est évident que faire l’amour (correctement, pas à la sauvette avec des inconnus, hein !) vous rend plein, entier. Les sentiments ressentis après une bonne partie de jambes en l’air sont exceptionnels, mais sont aussi fugitifs, impalpables, inqualifiables. C’est mieux que la meilleur des drogues, mais on ne sait pas pourquoi ni comment.

Il faut souvent des années de pratique pour apprendre à bien faire l’amour, qu’on soit une femme ou un homme d’ailleurs. C’est pas évident, et cent fois sur le métier il faut remettre son ouvrage.

Le vampire sexuel promet de réaliser ça directement. Ce n’est pas possible sauf si il y a soumission totale (mentale et physique) du sujet envers le vampire. Mais dans ce cas on ne parle pas d’amour, mais de perversion (qui est une forme d’éclate intéressante certes, mais qui n’a rien à voir avec l’amour, plutôt avec de l’exploration sexuelle).

Le vampire sexuel sous couvert de vous donner le baiser du siecle, va donc vous baiser à fond…

A vous de choisir.

Temple of the Vampire

Tout commence par une recherche sur le web. Oui, le web.. Vous savez cet espace infini qui vous fait découvrir des merveilles impensables ou des horreurs absolus. J’étais donc en train de parcourir les limites de cette frontière quand je suis tombé sur un site (dont tu ne verras pas l’URL sur cette page pour des raisons que tu approuveras, ô lecteur) par hasard.

temple des vampiresQuand je dis par hasard, ce n’est pas tout à fait par hasard. J’étais dans les sites “limites”, c’est à dire ceux qui mélangent joyeusement le fetichisme, les performances, le SM, le gothique et les sectes sataniques, quand je suis tombé sur THE TEMPLE OF THE VAMPIRE. “Chouette, une vraie religion vampirique !!” Peut-on s’exclamer en découvrant l’introduction sur la première page: The Temple of the vampire est une église internationale légalement enregistrée depuis décembre 1998 par le gouvernement fédéral US. Elle a des membres dans le monde entier.

Et puis on tombe en pleine SF : Le temple existe pour servir les Dieux Non-Morts (Undead Gods), qui dirige la terre en offrant le don à ceux qui sont les membres perdus de la Famille, en préparation de l’apocalypse qu’ils appellent “la Moisson Finale” (The Final Harvest).

OH OH OH ??
Ils sont très sérieux??

– Notre religion est basée sur l’expérience personnelle et des preuves, pas la foi.
– Le Temple ne tolère aucune activité criminelle par aucun de ses membres sous aucune forme que ce soit.
– Pour être un vampire, qui suit la Religion des Vampires, vous devez vous comporter d’une manière responsable et adulte en société.
– L’acte de vampirisme lui même ne requière pas l’absorption de sang physique.

AH AH AH !
C’est bien une secte !!

– Tous les services du Temple nécessitent un paiement monétaire afin de séparer les étudiants “sérieux” des curieux éventuels.
– Etant un membre à vie enregistré, vous devez porter l’Anneau du Temple et le Médaillon Rituel des Vampire (à vendre sur le site, immondes…).
– Aucun plaisir n’est interdit au Vampire.
– Chaque Bible nécessaire pour passer d’un Cercle à un autre coûte 25$US (30$US pour les étrangers). Il faut ensuite envoyer le formulaire accompagné d’une donation d’au moins 25$US. Ensuite le Temple se réservera le droit de passage d’un cercle à un autre (sluuurp!).

L’explication physique (pour les sceptiques du fond) est la suivante :
Les Dieux Non-Morts sont Ceux Qui ont se sont libérés des chaînes physiques et sont devenus Le Vampire Vivant en suivant le rituel de la Communion, le rituel le plus sacré.

Enfin arrivent les classiques grades d’accession au pouvoir et à la gloire à l’interieur de ce temple que l’on peut maintenant qualifier de secte : Le temple a une structure hierarchique qui contient cinq Grades ou Cercles. Le sacerdoce est le troisième niveau de la participation active. Les participants membres actifs, doivent d’abord lire et étudier La Bible Des Vampires (The Vampire Bible) avant de continuer à lire d’autres ouvrages.

Alors évidemment, moi j’achète ! Ce genre de trucs, j’ai jamais pu résister. Alors hop, je clique. On arrive sur la Zshop d’Amazon.com (ca fait plus très vampire là, hein?) où on voit que la Bible + les frais d’envoi, ça nous coûte qd même 220 balles (francs à l’époque = 33 euros) !
C’est pas grave, je commande (à priori, Amazon.com c’est pas des voleurs, ils auraient plutôt tendance à perdre de l’argent).
Une semaine après je reçois mon colis, enfin mon enveloppe avec dedans une trentaine de pages imprimées sur matricielle (vous savez, l’imprimante qui fait des trais horizontaux et que personne n’utilise plus depuis des années!) et reliées avec des intercalaires noires en plastiques (du genre je fais mon premier dossier pour le lycée). Comme Goodies, j’avais quand même droit à une carte de Membre à Vie (Lifetime Registration Member), une autre carte à filer à un pote que j’aime pas et une enveloppe pour envoyer mes dons au Temple.

Le contenu des pages étant à la hauteur des extraits traduits plus haut, inutile de vous dire que c’est quand même une grosse arnaque. On retrouve les mêmes conneries que chez les raëlliens, les scientologues, ou les témoins de jehova, c’est à dire apocalypse, grands anciens, aura, voyage astrale, aspiration des forces vitales à distance, etc… Tout ça me fait rire.

Là où c’est nettement moin drôle c’est les liens avoués (dans le texte et même sur leur site) du Temple avec la Satan Church américaine (cette dangereuse envahie par des gropuscules néo-nazis qui a depuis quelques années changé son fusil d’épaule en se mettant à respecter la nature et les enfants).

Dans la Bible des Vampire, ils glorifient l’eugénisme et la force (ici la survie) comme régle de vie. Inutile de vous dire que ça pue. De plus, la police de caractère utilisée dans toute la Bible des Vampires est du Gothique Allemand, ce qui 1/ est illisible et 2/ rappelle un peu trop l’allemagne à l’époque où fallait pas. Sans compter le “Hail Tiamat !” de la fin de l’ouvrage et le logo joyeusement imperialiste qui nous fait basculer doucement et sans transition du vampirisme au fascisme sombre.

Comme quoi, les Vampires attirent et fascinent, et il y en a de plus en plus qui le comprennent. Alors méfions nous, frères de la nuit, que nos légendes ne deviennent pas des faits de sociétés risibles…

Si vous êtes Le Temple des Vampires, consultez mon avocat d’abord.

Le Credo du Vampire

Traduction et interprétation : Cyroul

  • Je suis un Vampire
  • J’adore mon ego et je vénère ma vie, car je suis le seul Dieu qui est.
  • Je suis fier d’être un prédateur et j’honore mes instincts bestiaux.
  • J’élève mon esprit rationnel et je n’ai aucune croyance contraires à la raison.
  • Je reconnais la différence entre les mondes de vérité et de fantaisie.
  • Je reconnais que la loi de la survie est la loi la plus forte.
  • Je reconnais les pouvoirs de La Nuit cachée des lois naturelles que j’utilise pour ma magie.
  • Je sais que mes croyances aux rituels sont de la fantaisie, mais que la magie est réelle, et je respecte et reconnais le résultat de ma magie.
  • Je sais qu’il n’y a pas de paradis et pas d’enfer et je considère la mort comme le destructeur de la vie.
  • Je profiterais donc le plus de la vie ici et maintenant.
  • Je suis un Vampire
  • Agenouillez-vous devant moi.

Vous pouvez consulter la réaction du temple 1 an après la diffusion de cet article sur “Rebondissement sur l’article Temple of the Vampire“.