Lost Souls (Ames Perdues)

Brite, Poppy Z. - Lost SoulsC’est le premier livre de Poppy Z. Brite que j’ai lu. Ca n’a pas été le dernier. Acheté 10 balles dans une libraire d’occaz, ça a été plus qu’une révelation. Peut-être une transformation.

J’ai redécouvert une passion, une excitation que j’avais cru perdue. C’est vrai quoi. Les bouquins de vampires commençaient serieusement à se ressembler. Et puis qu’est ce qu’ils avaient tous à prendre Dracula comme héros ? Les droits d’exploitation tombés dans le domaine public ou quoi ? Et puis l’illumination avec Lost Souls. D’une petite goth encore presque inconnue en france (à cette époque).
Et cette perle de roman vampirique.

Non, vraiment, Lost Souls n’est pas un livre où on se perd, plutôt un livre où on se retrouve.

A lire absolument…

RÉSUMÉ

Nouvelle Orléans, Molochai, Twig et Zillah sont trois vampires…
Pas des Bela Lugosis, non, des vampires d’aujourd’hui, assoiffés, vicieux, beaux et impitoyables. Ils chassent principalement dans les lieux de débauche où trainent de jeunes goths, la recherche de musique d’alcool, de drogues et de sexe.

Nothing, jeune garçon fuyant de chez lui parcequ’il est seul, parcequ’il se sent seul et que les autres le trouvent différent.
Nothing découvre qu’il est le fils de ces vampires, qu’il est de la même race qu’eux… S’ensuit alors un délire de sang, de musique, de sexe et de passion.

Sectes et groupes de vampires réels, pourquoi ce regroupement ?

Certains qualifieront d’abusif ce regroupement de ma part entre les sectes et les groupes de vampires réels (vampyres).
Il est assez évident (quoique) que les groupes de vampires réels (vampyres) tel que le mouvement lancé par Father (Sebastian) Todd ne sont pas des sectes à l’origine mais plutôt des sub-religions ou sub-cultures.

Alors pourquoi les ai-je regroupé dans la même page ?

Tout simplement parce que puisant dans la fascination des jeunes paumés dans le mythe vampirique et profitant du succès de ces groupes, des sectes (des vrais sectes, qui ne pensent qu’au pognon et au pouvoir) se sont introduites (souvent par la petite porte) dans le milieu.

Ces sectes profitent de la confusion pour multiplier leurs adeptes et abuser de leurs crédulité.

Alors oui, tous les groupes de vampires réels ne sont pas des sectes.
Mais non, tous les groupes de vampires réels ne sont pas altruistes et sans dangers.
A vous de faire le tri !

Puisse votre esprit critique ne jamais vous abandonner.